La diversification alimentaire menée par l'enfant (DME) ou alimentation autonome

Par Andréa Hamel, Dt.P.

Nutritionniste/Diététiste.

Membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec

La diversification alimentaire menée par l'enfant (DME)

ou alimentation autonome

Quand vient le temps de débuter les aliments solides, les parents entendent parfois parler d'alimentation autonome ou de Baby Led Weaning (BLW), en anglais.  Cette approche diffère de la méthode d'introduction traditionnelle, par le choix des aliments offerts et la façon de les offrir.  Plutôt que ce soit l'adulte qui donne les purées à la cuillère, l'enfant apprend graduellement à s'alimenter par lui-même, et ce dès 6 mois. 

 

De plus en plus de parents voient un avantage à ce que bébé mange seul.  En effet, il acquiert graduellement plus d'autonomie et son rythme est respecté.  Cette approche favorise l'écoute des signaux de satiété et une alimentation plus variée. 

 

L'autre avantage est que bébé peut manger pratiquement les mêmes repas que les autres membres de la famille, donc pas besoin du robot et de cuisiner des réserves de purées!  Avec des aliments bien choisis et adaptés, bébé sera en mesure d'agripper lui-même les morceaux et de les porter à sa bouche pour se nourrir.

 

Par contre, beaucoup d'informations circulent actuellement sur la DME et certaines ne font pas l'unanimités.  Plusieurs personnes donnent des conseils inappropriés pour la santé des nourrissons, certains sont mêmes risqués!  Pourtant avec les bonnes pratiques, la DME est une technique d'alimentation qui s'est avérée aussi sécuritaire que les purées.  En suivant quelques conseils de base, les parents sont en mesure de fournir à bébé des aliments qui comblent ses besoins, si importants à sa croissance, incluant ses besoins en fer!

 

Voici quelques précautions de base:

  • Ne pas débuter l'alimentation autonome avant 6 mois;
  • Toujours asseoir bébé le dos bien droit;
  • Assurez une surveillance constante aux repas;
  • Ne pas mettre les aliments directement dans la bouche du bébé.

 

L'alimentation autonome peut ne pas convenir ou doit être adaptée dans certains cas:

  • Retard de croissance ou de développement;
  • Prématurité ou petit poids de naissance;
  • Diète végétarienne ou végétalienne;
  • Bébé nourrit précocement au lait de vache ou aux boissons végétales;
  • Malformations orales ou pharyngées (frein de langue court, fente palatine ou trouble anatomique);  
  • Trouble neurologique ou génétique;
  • Difficulté de coordination main-bouche importante;
  • Anémie pendant la grossesse ou suspectée chez le nourrisson.

 

Pour tout savoir sur une alimentation autonome sécuritaire et agréable,

venez rencontrer notre nutritionniste ou participer à l'un de nos ateliers sur la DME à Lévis!

 

 

 

Vous pouvez également consulter

Sites Internet: 

jessicacool.com

mamanmangebien.com

 

Livre: 

Petites mains, grande assiette (byebyepurees.com)

 

Parce que l'enfant se développe par le jeu.

Ostéopathie, Massothérapie, Kinésithérapie, Orthothérapie, Chiropratique, Nutritionniste, psychoéducatrice etc.

Des ateliers, des cours et des conférences pour toute la famille.